[Aller au menu]

Réalisations

3 classes de l'école de Niamé

 

Constructions

 

Depuis la création de l’association en 2000, l’école élémentaire est construite : 6 classes, 1 bureau magasin, des latrines.

Pour améliorer les conditions de vie des enseignants, 5 logements  de fonction dont celui du directeur ont été financés par les Briques pour l’Avenir.

Bâtiment des 6 classes

En 2015, l’adduction d’eau et l’assainissement du centre de santé a été réalisée.

Fonctionnement de l’école

Scolarisation : garçons et filles sont scolarisés à partir de 6 ans.  La scolarité élémentaire dure 6 ans. L’enseignement se fait en français qui pour les élèves est une langue étrangère. En effet, au village on parle malinké. 

Des frais de scolarité sont payés par les parents. Pour 2015/2016, ils s’élevaient à 6500 Fcfa.

Les enseignants sont recrutés soit par la collectivité territoriale, soit par le Comité de Gestion Scolaire (CGS) qui est une délégation de la mairie. Le CGS est composé de parents élus. 

Il gère : 

L’embauche et la rémunération des enseignants contractuels

L’entretien des bâtiments

L’achat de fournitures scolaires (livres, crayons, craie …)

Fonctionnement du centre de santé

 

Depuis 2000, le centre de santé s’est structuré pour devenir en 2013 un CSCOM (Centre de Santé Communautaire) reconnu par l’état. 

Tous les frais médicaux sont payés par les patients car il n’existe pas de « sécurité sociale »

Le personnel de santé est recruté par le Comité de Gestion du Centre de Santé. Il est composé de villageois et de ressortissants de Niamé installés à Bamako ayant fait des études. 

Il gère : 

L’embauche et la rémunération du personnel

L’achat des médicaments, vaccins et matériel médical.

L’entretien des bâtiments.

La comptabilité

Il est en lien direct avec le Centre de santé Régional auquel il communique toutes les données médicales.

En 2016, il y a 2 infirmiers, 1 matrone en charge des accouchements et 1 gérante de pharmacie. Le centre est habilité pour accueillir des stagiaires

 

Ces fonctionnements sont le résultat de la politique de décentralisation de l’état malien.

Dynamisme du village : implication des acteurs locaux.

 L’aide apportée au village dans la construction de son école a donné un grand élan à toute la communauté.

Dans chacun des 3 gros hameaux dépendants de Niamé, les parents ont construits une école en banco. Leurs CGS ont recruté et rémunéré des enseignants. Ces écoles communautaires reconnues par l’Education Nationale font partie du secteur scolaire de Niamé. Actuellement 7 enseignants y travaillent. 

Depuis 2011, un collège construit grâce à des ressortissants de Niamé émigrés en Espagne fonctionne. Il accueille les élèves de Niamé village et des hameaux. 

L’école communautaire de Kawélé

 

Initiation à la préparation du Thé

Depuis sa création, des membres de l’association se rendent régulièrement à Niamé.

Pour célébrer nos 15 ans de partenariat, le village a offert à l’association « Des Brique des pour l’Avenir » un terrain de 1 hectare