[Aller au menu]

Inauguration de l'Esplanade Thérèse

Publié le 04juil.2017

Un nouveau visage pour le centre ville

Le 29 juin dernier, plus d'une centaine de personnes se sont retrouvées
sur l'Esplanade Thérèse, anciennement "l'îlot Thérèse", pour inaugurer cette nouvelle zone de rencontre urbaine et paysagère.
M. Le Maire, Alain Turby, avec M. Alain Juppé, Président de Bordeaux Métropole, Maire de Bordeaux, ancien Premier ministre, après avoir remercié l'ensemble des agents, intervenants et participants de la Ville de Carbon-Blanc et de Bordeaux Métropole, ont dévoilé la plaque d'inauguration de l'Esplanade Thérèse en présence de Louise Corbu - Miss Gironde 2016 et 2éme Dauphine Miss Bordeaux 2017.

Projet, photos, vidéo, retour sur ce projet qui confirme le nouveau visage du centre ville de Carbon-Blanc

Le projet

L'Esplanade Thérèse, un bol d'air au coeur du centre ville

Jeudi 29 juin, l’inauguration de l’Esplanade Thérèse a clôturé près de 40 années d’attente. Répondant à une volonté d’embellissement et de dynamisation du centre-ville, deux années ont suffit à Carbon-Blanc pour redonner souffle à son cœur de ville. Mise en valeur, renforcement de l’identité, valorisation et sécurisation de l’espace public au profit des piétons font, de cette nouvelle zone de rencontre urbaine et paysagère, un véritable bol d’air pour le centre-ville, ses habitants et ses commerçants.

Un passé pour une identité renforcée

Autrefois située au cœur de la cité, la rue Thérèse était, au XVIIIe, la rue principale. Tout juste assez large pour le passage des charrettes, elle sera doublée lors de l’arrivé du réseau routier instauré par Louis XV et de modeste maisons y seront construites. L’îlot Thérèse restera, durant des siècles, coincée entre la rue Austin Conte, ancienne route royale, et la rue Thérèse, petite rue du bourg.

Au milieu du XIXème siècle, on dédia l’Eglise de Carbon-Blanc à Saint Paulin de Nôle, un riche Bordelais. Sa femme se prénommait «Thérèse», ce qui explique le nom de Thérèse donné à la « vieille rue publique du bourg de Carbon-Blanc. Riche de son histoire, attribuer le nom de « Thérèse » à cette esplanade était une évidence pour l’équipe Municipale.

Une collaboration pour un projet sobre et simple

Dans le cadre de cette rénovation du centre ville de Carbon-Blanc, une étroite collaboration a été mise en place avec Bordeaux Métropole. 

Au printemps 2015, un contrat de co-développement (CODEV) a été signé entre les deux administrations et a acté le financement du projet. Après plusieurs mois d’études et de consultations, le phasage des travaux a été présentée au mois de mars.14 mois de travaux ont été nécessaires à la réalisation : d’une zone de rencontre urbaine et paysagère, d’une aire piétonne pour la rue Thérèse, une zone de circulation avec limitation de vitesse à 30km/h, une remise aux normes des trottoirs, une rénovation du réseau d’assainissement, la pose d’un nouvel éclairage public et la démolition des 12 maisons constituants l’îlot Thérèse. 

En réponse aux inquiétudes émises lors des réunions de consultations, un fonds d’indemnisation a été mis à disposition des commerçants de la commune par Bordeaux Métropole.

Afin de limiter les désagréments liés aux travaux d’assainissement, les travaux se sont fait durant les vacances estivales. Grâce à l’accompagnement de Bordeaux Métropole, les expropriations et démolitions des douze maisons faisant parti de l’îlot Thérèse ont été faites rapidement, rendant ainsi libre l’espace pour les fouilles archéologique, (zone classée comme étant susceptible de renfermer des vestiges datant de l’antiquité).

Des travaux pour une entrée de ville attractive

L’entrée sud de la ville s’est littéralement transformée pour devenir un véritable espace de respiration. Alors que les inquiétudes des commerçants s’exprimaient essentiellement sur l’éventuelle perte de clientèle ne trouvant pas de place pour se stationner, 45 places de stationnements sont disponibles dont, 2 de livraisons et 2 place PMR (Personne à Mobilité Réduite). Des stationnements adaptés aux usages ont été créé, comme les « arrêt minute », facilitant significativement le stationnement aux abords des commerces.

La naissance de l’Esplanade Thérèse aère sensiblement le paysage, devantures et façades sont désormais visibles et créés un réel dynamisme tout en valorisant l’espace public.

L’installation de mobilier urbain et d’espaces verts traduit la volonté de redonner plaisir et envie aux habitants de se réapproprier ce centre ville oublié. Ce réaménagement urbain offre aux administrés un vrai cœur de ville, où petits et grands, peuvent, à pieds ou à vélo, circuler en toute tranquillité...
Pari réussi, le 2 juin 2017, sous l’impulsion de l’ACAPL*, les habitants se sont tous retrouvés, Esplanade Thérèse, pour un pique-nique géant !

L'inauguration en images

L'inauguration en images





Discours d'Alain Turby, Maire de Carbon-Blanc,
Discours d'Alain Juppé, Président de Bordeaux